perte cheveux homme

Le principe est toujours le même : prélever des cheveux sur les tempes ou la nuque, des cheveux qui ne tombent jamais car ils sont insensibles aux hormones, afin de les replanter dans les zones clairsemées. Ensuite, les cheveux implantés tombent au bout de quelques semaines et ne repoussent qu’après trois à quatre mois, le résultat est complet au 18ème mois le temps que le bulbe récupère et s’adapte à son nouvel environnement.

En conséquence, plus la calvitie est importante, plus les greffes sont nombreuses et les séances longues. C’est pourquoi, il est très important de bien choisir sa technique de greffe.

Les 3 techniques de greffes capillaires

Méthode bandelettes avec cicatrices

Technique de plus en plus refusée par les patients, car trop douloureuse, laissant une longue et parfois une large cicatrice.

DÉFINITION

De la méthode bandelettes avec cicatrices

Scalp d’une bandelette découpée au bistouri de 1 à 3 cm de haut et 15 à 20 cm de long, puis découpé en petits cubes de 1, 2, parfois 3 cheveux que l’on implante avec une lame ou une lancette coupante.

Méthode FUE peu dense

Plus chère, elle se fait de plus en plus à la machine automatique avec punch de 0,9 mm de diamètre. Les Résultats sont souvent décevants en une fois . Convient pour les petites surfaces comme les golfs.

DÉFINITION

De la méthode FUE peu dense

Prélèvement au punch à main, de 0,75 mm, 0,9 mm, 1 mm, 1,2 mm, à 1,4 mm

de un parfois deux, exceptionnellement trois cheveux que l’on implante avec la peau à l’aide d’une seringue d’injection ou d’une machine.

  • Ne convient pas aux grandes surfaces,  ni aux cheveux fins, crépus ou frisés,  blancs ou blonds…

  • Cette méthode nécessite toujours plusieurs interventions de densification.

Notre méthode macro maxi GREFFE

  • Injection des follicules sous la peau sans greffe du cuir chevelu,

  • Triple densité,

  • Cheveux implantés naturels et très serrés,

  • Sans douleur,

  • Pas de grande cicatrice

DÉFINITION

La méthode macro maxi GREFFE

Prélèvement au punch rotatif de 2mm pour une découpe parfaite) de 3, 4, 5, 6, 7 cheveux (fins ou les plus gros selon le choix du médecin). Implantation à la pointe émoussée congelée de la partie basse des greffons. Pas de greffe de la peau du greffon, mais seulement : injection très serrée des follicules à 3 mm sous la peau.

QUALITÉS

  • Laisse peu de traces

  • Peu de saignements

  • Non douloureux. Cocktail hypnotique et sédatif. Anesthésie locale indolore par mésothérapie

  • Pas de creux, ni de bosses de la zone greffée car on ne greffe que les follicules à 3 mm sous la peau. Méthode la plus naturelle où l’on peut serrer le plus les follicules, empêchant ainsi l’aspect de « cheveux de poupée » et cachant le crâne. Ligne avant naturelle avec les cheveux fins de la partie basse de la nuque

  • La plus forte densité

POURQUOI EST-ELLE MOINS PRATIQUÉE ?

  • Méthode difficile. Demande des années de formation avec une certaine habileté

  • Ne permet pas d’en faire plusieurs par jour

  • Ne nécessite qu’une seule intervention par zone. Donc plus de densité avec moins d’interventions !

DÉFAUTS

Difficile et longue pour le médecin qui fait l’essentiel de l’intervention. Cette méthode demande une formation de plusieurs années. C’est la « Rolls Royce » des méthodes. Mais le médecin ne peut en faire qu’une seule par jour (dure 6h).

DANGERS

Aucun

COÛTS

C’est le meilleur rapport qualité/prix/quantité de cheveux implantés…

Conseils avant une greffe capillaire

Afin de comparer les propositions de greffe il faut avant toute intervention demander : le nombre de greffons qui seront implantés, le diamètre des greffons et le nombre de cheveux par greffon en moyenne.