La pelade, le chien et sa maîtresse

Pelade en petite plaques

Pelade en petites plaques

Histoire de deux dermatologues japonais qui ont  guéri une femme qui avait perdu tous ses cheveux et ses poils, en lui prodiguant  un conseil avisé.

Elle est rapportée dans un article publié en ligne le 30 octobre 2017 dans la revue Allergology International, est celle d’une femme de 57 ans atteinte d’une forme modérée de dermatite atopique (encore appelé eczéma atopique). Cette pathologie, qui se manifeste par une inflammation cutanée d’origine immunitaire, débute classiquement dans la petite enfance et s’atténue généralement avant l’adolescence. Elle peut néanmoins persister à l’âge adulte. Cette femme a cependant consulté dans le service de dermatologie de la Faculté de médecine de l’Université de Kyoto pour une toute autre raison. Elle a perdu tous ses cheveux et n’a maintenant plus aucun poil sur le corps. En d’autres termes, elle présente une pelade qui a rapidement évolué vers ce que les spécialistes appellent une pelade universelle. (…)

>> L’article dans son intégralité est consultable sur Réalites biomédicales un blog Le Monde de Marc Gozlan, journaliste médico-scientifique

Pour rappel, la pelade est une maladie inflammatoire chronique qui touche les follicules pileux. Elle entraîne une perte des cheveux et/ou des poils par plaque localisées sur le cuir chevelu. Celles-ci peuvent se joindre entre elles jusqu’à entraîner parfois une peau glabre. Néanmoins, les plaques peuvent survenir au niveau de la barbe, des sourcils ou d’autres les zones pileuses du corps. La pelade évolue par poussées qui peuvent se répéter au cours de la vie. C’est une affection dont l’origine est inconnue mais probablement en rapport avec une anomalie de l’immunité à prédisposition familiale.
La pelade universelle comporte à la fois une pelade décalvante totale et une dépilation de l’ensemble des poils corporels.

 


Injection PRP associée à la greffe capillaire

Témoignage de ce patient qui a associé des injections de PRP (Plasma Riche en Plaquettes) durant la phase de repousse.

Les injections de Plasma Riche en plaquettes dans le cuir chevelu, pendant et/ou après l’intervention stimulent l’activité des follicules inertes des cheveux. Ce plasma est prélevé par prise de sang sur le patient, Il y a 0% de risque de rejet

Je suis satisfait de ma greffe et du traitement PRP. Ce résultat me satisfait amplement. Je viens de voir les photos d’avant la greffe et après, le résultat est bluffant !
Vertex et golfes dégarnis, la couronne est également clairsemée

Vertex et golfes dégarnis, la couronne est également clairsemée

Greffe associée aux injections PRP. Donne une excellente densification du vertex.

Greffe associée aux injections PRP. Donne une excellente densification du vertex.


Le témoignage d’une patiente greffée par le Dr. Alain Berkovits

L’alopécie androgénétique chez la femme n’est pas un cas isolé. Elle est moins visible que chez l’homme mais occasionne des complexes et un mal-être aigu chez la plupart d’entre elles. Il est important de consulter rapidement un dermatologue ou un  médecin greffeur qui pourra préconiser des injections de PRP (Plasma Riche en plaquettes pour stimuler la repousse, associé ou non avec la greffe.

Nous reproduisons le témoignage de cette patiente greffée l’année dernière
Atteinte d’une alopécie androgénétique qui s’aggravait, je me suis décidée à faire poser des implants capillaires. Six mois plus tard les résultats annoncés par le Dr. Berkovits sont au rendez-vous (chevelure redensifiée et je suis ravie d’avoir acceptée cette intervention. Les quelques contraintes qui s’imposent les premiers jours sont minimes par rapport aux résultats et à la satisfaction de retrouver une chevelure normale. J’ai par ailleurs apprécié la compétence et l’amabilité du Docteur Berkovits et de toute son équipe, je les en remercie. Mme PA. de Nantes
Alopécie diffuse chez cette patiente

Alopécie diffuse chez cette patiente

La tonsure est comblée avec une très bonne densité.

La tonsure est comblée avec une très bonne densité.


Témoignage d’un patient greffé à Nantes par le D. Berkovits

Voici le courrier d’un patient que nous avons reçu ce matin et que nous reproduisons selon son souhait.
A toute l’équipe médicale et au Docteur Berkovits
J’ai eu une micro greffe de 508 greffons en janvier 2017 et à ce jour le résultat est plus que satisfaisant, sachant que je ne suis seulement qu’à 1/3 de la pousse des cheveux. Je souhaite avoir accès au site pour laisser un message positif pour tous ceux qui hésitent à faire ce type d’intervention; moi même j’ai mis plus de 2 ans à prendre la décision pour réaliser l’intervention… et aujourd’hui je suis très très satisfait même si la première semaine est un peu plus délicate à supporter (démangeaison suite à l’intervention) cela reste tout à supportable. Sincèrement j’encourage tous ceux qui hésitent à franchir le pas.
L’équipe médicale et le Docteur font un travail remarquable et dans la bonne humeur… Merci à eux.
Christian D.

témoignage greffe de cheveux


Éliminer les amas graisseux sans aiguille ni scalpel

Éliminer les bourrelets disgracieux et réduire les amas graisseux sans aiguille ni scalpel.

 

Disponible au centre de Nantes

La cryolipolyse, ou plus généralement CRYO, est une technique non invasive de réduction des tissus graisseux localisés persistants qui agit de manière sélective sur les cellules graisseuses. Ç’est une technique douce qui atteint les rondeurs ou les capitons localisés, là où ils se nichent : Cuisses, ventre ou fesses et  permet d’éliminer durablement les graisses.*

 

Les cellules graisseuses -adipocytes- qui se trouvent dans le tissu sub-dermique sont riches en acides gras saturés, ce qui les rend particulièrement sensibles au froid ; au contraire les éléments limitrophes comme les vaisseaux sanguins, le système nerveux périphérique, les mélanocytes, les fibrocytes, les cellules pauvres en lipides, sont en comparaison beaucoup moins sensibles au froid.
Cette caractéristique permet la dégradation naturelle des adipocytes sans léser les tissus adjacents.

Autodestruction naturelle des cellules graisseuses

Le processus de dégradation des adipocytes exposés à l’action du LipoContrast est le suivant :
– Une partie des cellules est affectée directement pendant la séance.
– Une autre partie entrera dans une phase de mort cellulaire (apoptose) sévère et sera éliminée graduellement en quelques semaines.

En fonction de l’épaisseur du tissu adipeux et de la taille de la zone à traiter, il faudrait prévoir plus d’une séance pour traiter toute la zone. Par exemple, il faudra 2 applications pour la zone abdominale, 1 pour chaque flanc ou 2 pour la partie inférieure du dos.

Chaque application dure 60 minutes et il faudra entre 1 et 3 séances (généralement 1 ou 2) avec un intervalle de 30 jours approximativement.

20% du résultat final est disponible en quelques jours.
80% du résultat final est disponible au bout de 20 jours.

Pendant la séance

Le processus n’est pas douloureux pour les patients ; ils ressentent une légère tension sur la zone traitée à cause de l’effet de vide et une sensation intense de chaleur et de froid localisés, principalement en début de séance.

Après la séance

Normalement
Rougeur et désensibilisation de la zone qui disparaîtront au bout de 2 heures.
Rarement
Léger hématome qui sera absorbé en quelques jours.

Le patient pourra vivre normalement, sans aucune gêne, immédiatement après la séance.

éliminer les bourrelets

Éliminer les bourrelets par la cryolipolyse
© Adobe Stock

*la qualité du résultat dépend de la morphologie de la personne, en même temps qu’une prise en charge globale.

 

Comme peut en témoigner cette jeune maman :
Après des grossesses rapprochées et malgré une hygiène de vie saine, je n’arrivais pas à effacer les dernières rondeurs liées à la maternité. En addition, j’ai fait un régime en espérant perdre ces kilos superflus et localisés mais cela n’a pas été efficace. Ce que j’avais réussi à perdre avec effort est petit à petit revenu avec le temps. J’ai alors entendu parler de la cryolipolyse, comme d’une méthode douce pour le corps et efficace à la fois. J’ai choisi de faire ces séances dans un cabinet médical, à Nantes là où j’habite. C’est comme cela que j’ai rencontré l’équipe attentive et sympathique du Docteur Berkovits. Je voulais perdre à l’intérieur des cuisses et aussi éliminer les bourrelets au creux du ventre, en dessous du nombril.

J’ai continué à maintenir une bonne hygiène de vie en parallèle des séances mais sans régime alimentaire particulier. Aujourd’hui Les résultats sont là ! La meilleure mesure? Je rentre de nouveau dans mon jean préféré sans me sentir serrée. Cela m’a permis de me retrouver à nouveau bien dans mon corps de femme, tout en restant une maman épanouie. D de Nantes


First date : une jeune femme de 22 retire sa perruque en direct

Cette jeune femme britannique n’a pas hésité à retirer sa perruque devant sa First Date médusé par son attitude courageuse et décomplexée. Souffrant d’alopécie sévère, elle est contrainte dans certaines situations sociales de porter un postiche, ce soir  sur le plateau  d’une TÉLÉ-RÉALITÉ elle a décidé de tout envoyer promener.
La réaction du candidat en face d’elle, a été des plus élégantes.

Lire la suite de cette chronique

huffingtonpost.fr

Elle retire sa perruque en direct et assume avec force son alopécie


Stopper l’apparition des cheveux gris : Les pistes

S’il existe aujourd’hui des solutions pérennes contre la calvitie comme les greffes de cheveux localisées, qu’en est-il du traitement des cheveux gris ?

 

Près de 70% des hommes sont touchés par l’alopécie androgénétique, 100% verront leur cheveux grisonner plus ou moins tôt.
Les travaux de chercheurs du l’Université du Texas se focalisent sur une piste, celle du rôle des cellules souches et de la protéine KROX20 influençant sur la couleur et le cycle de pousse capillaire.

Quelle avancée dans le traitement de l'apparition des cheveux gris ?
Stopper l’apparition des cheveux gris n’est pas encore d’actualité mais la recherche avance à pas de géant sur de nouveaux traitements de la calvitie et des cheveux gris.

Lire l’ensemble de l’article sur SanteLog


Eliminer les bourrelets disgracieux sans aiguille ni scalpel

Eliminer les bourrelets disgracieux et les amas graisseux sans aiguille ni scalpel

Les aiguilles, incisions, anesthésie et douleur ne sont plus d’actualité pour éliminer les bourrelets disgracieux. Avec la cryolipolyse, ou « coolsculpting », il est facile de perdre sa graisse par le froid, de diminuer les amas graisseux du ventre, des hanches, la graisse du dos, la face interne des genoux, le menton comme ce patient que nous avons traité, tout en se détendant avec un magazine.

Les bourrelets ou amas graisseux sont pincées dans un appareil homologué (LipoContrast) qui alterne le chaud et le froid en 3 étapes, cet écart de température provoquera la destruction des cellules graisseuses qui seront éliminer naturellement par votre organisme après quelques jours. Selon l’épaisseur du pli graisseux, plusieurs séances seront nécessaires.

La cryollipolyse est  une des procédures les plus populaires à l’heure actuelle, qui suscite un fort engouement auprès des hommes.

La cryolipolyse est maintenant disponible dans notre centre à Nantes
séance cryo chez un homme

Les séances d’une heure chacune sont indolores et vous permettent de repartir au travail immédiatement.

Nous avons 2 machines Cryolipolyse disponibles au centre de Nantes

Les femmes face à l’alopécie

Les femmes dans une moindre mesure peuvent souffrir aussi d’alopécie.

Elle cause chez elles un stress majeur tout comme une véritable mutilation quand elle est apparente.

La perte de cheveux n’est pas seulement contemporaine, elle était bien connu au Moyen-âge – un traité  médical médiéval préconisait des onguents de miel et lait d’annesse tandis que de nos jours les injections de PRP (Plasma Riche en Plaquettes) permettent de stimuler la repousse grâce aux cellules de croissance que le plasma contient.

>>Slate.fr

L'alopécie chez la femme jeune

L’alopécie chez la femme jeune

 


Une fillette atteinte d’alopécie areata contourne la journée « crazy hair »

Gianessa Wride, petite américaine vivant dans l’Utah est devenue chauve en quelques semaines, dû à une une maladie auto-immune très peu prévisible et favorisé par des troubles familiaux. Cela ne l’a pas empêché de participer à la fête de son l’école qui récompensent les coiffures les plus folles « Crazy Hair Day » pratique très courante dans les pays anglo-saxon. Et son idée a fait l’unanimité !
Gianessa-Wride

© Danielle Wride

 

>>lire la suite sur Positivr